Rádio Dexaketo songs 2020

Stromae – Fils de joie

Letra

Être seul, c’est difficile et là, ça fait des années
Et de juger, c’est facile, surtout quand on n’y a pas goûté
Le plus dur, bah c’était la première fois
Puis le plus dur, c’est de savoir quand s’ra la dernière fois, hmm
C’est vrai j’suis pas contre un peu d’tendresse de temps en temps
Et puis cette fois-ci, bah, j’pourrais l’faire en l’insultant
Oui, tout est négociable dans la vie, moyennant paiement
En plus, j’suis sûrement son meilleur client
Mais oh, laissez donc ma maman
Oui, je sais
C’est vrai qu’elle n’est pas parfaite
C’est un héros et ce s’ra toujours fièrement
Que j’en parlerai, que j’en parlerai
J’suis un fils de pute comme ils disent
Après tout ce qu’elle a fait pour eux
Pardonne leurs bêtises, ô chère mère
Ils te déshumanisent, c’est plus facile
Les mêmes te courtisent
Et tout l’monde ferme les yeux
Pourquoi tout le monde me déteste
Alors qu’c’est moi qui les nourris?
Leurs vies s’raient bien plus modestes
Sans moi, elles seraient pourries
Le lit et la sécurité ont un prix, madame
Bah oui, dans la vie tout s’paye
On n’te l’avait donc jamais appris? Hmmm?
On m’accuse de faire de la traite d’êtres humains
Mais cinquante, quarante, trente
Ou vingt pour cent, c’est déjà bien
Faudrait pas qu’elles se prennent un peu trop pour des mannequins
Mesdames, ou devrais-je dire “putains”
Mais oh, laissez donc ma maman
Oui, je sais (oui je sais)
C’est vrai qu’elle n’est pas parfaite
C’est un héros et ce s’ra toujours fièrement
Que j’en parlerai, que j’en parlerai
J’suis un fils de pute comme ils disent
Après tout ce qu’elle a fait pour eux
Pardonne leurs bêtises, ô chère mère
Ils te déshumanisent, c’est plus facile
Les mêmes te courtisent
Et tout l’monde ferme les yeux
Je sais qu’c’est ton boulot
Mais faut bien qu’j’fasse le mien non?
Entre le tien et le mien
La différence, c’est que moi je paye des impôts
Allez, circulez madame, reprends tes papiers et c’qu’il t’reste de dignité
Pauvre femme, pff, trouve-toi un vrai métier
Mais oh (mais oh) laissez donc ma maman
Oui je sais (oui je sais)
C’est vrai qu’elle n’est pas parfaite
C’est un héros (c’est un héros)
Et ce s’ra toujours fièrement que j’en parlerai (que j’en parlerai)
Que j’en parlerai (que j’en parlerai)
J’suis un fils de pute comme ils disent
Après tout ce qu’elle a fait pour eux
Pardonne leurs bêtises, ô chère mère
Ils te déshumanisent, c’est plus facile
Les mêmes te courtisent
Et tout l’monde ferme les yeux

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s

Este site utiliza o Akismet para reduzir spam. Saiba como seus dados em comentários são processados.

%d blogueiros gostam disto: